Novembre 28, 2022

GExperience

Se sei interessato alle notizie italiane Today e rimani aggiornato su viaggi, cultura, politica, situazione pandemica e tutto il resto, assicurati di seguire Life in Italy

En Italie, le gouvernement Meloni cible les rave party, l’opposition fear une attaque plus large – Liberation

L’extrême droite italienne, ora au pouvoir, un adattato un décret-loi visant à punir de jusqu’à six ans de jail l’organisation d’une rave party. L’opposizione denuncia un attacco alle libertà sufficientemente ambiguo pour pouvoir s’applicer aussi aux rassemblements de syndicats ou de grévistes.

La minaccia est on ne peut plus claire: jusqu’à six ans de jail pour l’organisation d’une rave party. A pain arriva al pouvoir, l’extreme droid italien a decide de faire entender sa cutie music, a son de l’artre et de la repression. A l’issue d’un conseil des ministres et alors qu’un milleer de jeunes s’était réunis CE weekend dans une usine désaffètée près de Modène pour Célébrer Halloween, le nouveau gouvernement Georgia Meloney Un’adozione Lundy un premier décret-loi visant à punir très sévérement les fêtes techno clandestines. “La Fate Est Fini”, Il leader della Ligue e il ministro delle Infrastrutture, Matteo Salvini, gli hanno subito fatto i complimenti su Twitter, mentre l’opposizione, ma anche tante personalità, sono dalla parte opposta. “Liberticidio misurato”. “La Jeunesse Condemnie a l’Chafat”, A dénoncé l’écrivain Erri De Luca. «J’espère me tromper mais ce décret pour interdire les rave party send mauvais», An indicé pour sa part the chanteuse Fiorella Mannoia. «C’est une erreur gravissime. Les raves n’ont rien à faire dans un tel texte. C’est la liberté des citoyens qui est remise en reason», a mis en garde le Secretary du Parti democrat, Enrico Letta. Car le dégret entend non ceilment dissuader par des peines sproportionnées les organisateurs de rave party, mais il serait sufficiente ambigu pour pouvoir s’appliquer à d’autres condition, comme l’éugaupleation par des étudiants.

READ  L'Italia affaiblie... qui prendra la relé de Vincenzo Nibali ?

La mesure stipule en effet que Loresque «Occupazione e territorio e presenza di 50 persone» Impulsivo “Des dangers for la sécurité publique, l’artre publique ou la santé publique”les organisateurs qui ont promu cette invasion «sont passibles de peines de réclusion de trois à sei ans et d’une amende de 1 000 à 10 000 euro». La misura precedente è la saisie du matériel et permittre, de facto, la mise sous écoute policière des organisateurs. Tous les partecipanti à la rave party toccante également être Sanctionnés, sans que la peine ait été précisée. «La norme a été délibérément mal écrite, de manière qu’elle puisse s’appliquer à n’importe quel rassemblement giudicato pericoloso par l’autorité publique», soupçonnent les responsabili des Radicaux Italians. Qui plus est, l’opposition fait remarquer que les dispositions actuelles ont été suffisantes pour déployer et mettre un terme à la rave party de Modène. Lundi, les partecipanti ont été évacués sans heurts bar les force de police. “La rave party a éde bien jere avec les lois en viguier”, A Soligne Enrico Leta, ajoutant à l’adresse du gouvernement: «Les nouvelles norms que vous voulez introduire ne sont pas contre les rave party illegales. Elles résonnent comme une limite à la liberté des citoyens et una minaccia preventiva contro la contestazione».

Pas d’ambiguità

«Nous ne reviendrons pas en arrière! Les lois seront finale rispettosées», ha sottolineato Matteo Salvini. “Il n’y a pass d’ambiguité”, un fatto savoir de son côté Giorgia Meloni, assicurando que le décret ne pourra s’applicer à d’autres situazioni. “Non mi interessano i gu less rave party”, A rangeri le ministere de l’interior di Matteo Piantedosi, Truant Mme. «Insultare qu’on puisse nous attributir la volonté d’intervenir dans d’autres Contextes garantis par la Constitution», à savoir le droit de grève ou de manifester. Reste qu’en réalité le texte viserait aussi à régler drasticamente la questione delle occupazioni illegali de logements et des centres sociaux autogérés.

READ  Italia: L'Indre ra à Polon et lஸ்sse la ted a milan

La sévérité du décret a en tout cas provocé aussi l’embarras chez les élés de Forza Italia : «nous partageons le sens du décret-loi […] mais IL o alcuni aspetti, comme celui sur les écoutes policières, sur les lesques nous travaillerons au parlement pour amelioration le texte».

Dans l’opposition de gauche et des Cinq étoiles, on note également que le nouveau gouvernement a décidé d’intervenir contre les rave party mais n’entend pas interdire les rassemblements néofascistes à Predappio, la ville natale de Mussolini dove è sepolto il Duce. A l’occasion du centième anniversaire de la Marche sur Rome, plus de 2 000 nostalgiques ont pu tranquillement défiler dimanche dernier, et comme chaque année, dans la petite commune d’Emilie-Romagne. Les centristi, en pour des adozioni “Normose esagerazioni Sir Less Rave Party”le gouvernement Meloni cherche avant tout à faire diversion en s’interrogeant en significato : «est-ce la priority alors que les Fatures d’électricité explosent?».

Une ha scelto est surre, le nouveau pouvoir a decée d’envoir des signaux a son elettorato. Parmi les nouveaux Vice Ministri e Segretari d’Etat, Giorgia Meloni a nome entre autres un dirigeant de Fratelli d’Italia (Fdi) ayant partiepie en 2005 à une fête privée avec. Une de ses collèges a partieri à un pèlerinage fasciste à Predappio lorsqu’elle était étudiante et un autre, responsabile de la Ligue, voulait donner le nom du frère de Mussolini à julédéal de la actuelle de la actuelle de la actie et Borsellino. Les oppositori aux vaccini anti covid n’ont pas été oubliés. Le nouveau segretario d’Etat à la Santé, Marcello Gemmato (Fdi), un denoncé «Approccio ideologico alla gestione della pandemia» par les précédents gouvernements e il personale de santé non vacciné vient d’être autorisé à reprendre le travail. En revanche, la fermeté est de mise contre les immigrants. Sir Decision du ministere de l’interior, più 1 000 persone sond blouques en mer debuss plussiers jours sur les navres de trois ong.

READ  Finanziamenti motivazionali, via libera da Egofin a progetti per l'Italia e altri undici Paesi - Repubblica