Luglio 14, 2024

GExperience

Se sei interessato alle notizie italiane Today e rimani aggiornato su viaggi, cultura, politica, situazione pandemica e tutto il resto, assicurati di seguire Life in Italy

Fratelli de Germania – Euro 2024 – Gr.  B – Croazia-Italia (1-1)

Fratelli de Germania – Euro 2024 – Gr. B – Croazia-Italia (1-1)

Situato sugli altatori del Wolfsburg, lo Stadio Lupo ospita l’Unione Sportiva Italiana (USI) Lupo-Martini da poco più di 20 anni, in un quadro residenziale e verdoyant. Una piccola tribuna coperta, un sintetico d’entrainment, un terreno annesso e una club house che propone una carta digne de n’import quelle bonne Trattoria transalpino: pas de doute, c’est bien un petit morceau de foot amatoriale Italien qui s’offre au visiteur en plein cœur du Land de Basse-Saxe. Le parking de ce pensionnaire d’Oberliga (D5, régionale) assomiglia a en revanche à celui d’une concession Volkswagen. Mais quoi de plus normal quand on sait que l’USI Lupo-Martini est née de la fusion de deux communautaire locaux club, le premier ayant été fondé en 1962 par la marque automobile pour occuper just ses arrivues to auvriers ‘autre côte des Alpes pour aider à assembler des bagnoles au Service de la jeune RFA.

Aujourd’hui bis, dès l’arrivée en gare, le ton est vite donné: Wolfsburg est une ville moyenne – 126 000habiants – qui vit par et Polkswagen. Così, l’ufficio del turismo propone-t-il par Esempio di paquets de pâtes qui commémorent le 50e Anniversaire de la Golf, modello qui s’est écoulé à 2000 esemplari al giorno dopo il lancio, scusaz du peu, tandis qu’au supermercato locale, on peut se procurer de la foglie di curry et du ketchup della VW et considerato – tout à fait oggettivamente – comme “I migliori del paese”. Dans les rues, rouler pour une autre marque relèverait presque du Crime de lèse-majesté. Logica quando impiega 60 000 persone su un sito Grand comme trois fois Monte-Carlo. « Il mio padre è rimasto nonostante uno dei rari in città non guidasse su VW. Il avait sa vieille Citroën non il était très contentRejoue Pietro Ficara, troisième Génération e vicepresidente dell’USI. Un giorno la Volkswagen la trovò grazie alla sua targa e inviò un corriere alla banca dove lavorava per chiedere perché non circolava su un modello della marca. » Le paternel a finalement changé de chignole, mais pour une Mercedes, histoire de rester dans la provoc jusqu’au bout. Son fils, lui, est plus consensuel et s’affiche au volant d’un SUV fabriqué par son Employeur, chez qui il office en qualité de Developerpeur Technique.

En traversant le Mittellandkanal, le plus long d’Allemagne avec ses 325 kmètres, Acède Directement au Disneyland local: Autostadt. Un parc d’attractions ouvert par la firme en 2002 et qui, en plus d’un musée à gloire, propone le temps de l’été une foultitude d’attractions gratuites allant destructures gonflables à unelectris autoques de passant par une plage artificielle et des balades en pédalo en forme de cygne à l’ombre de l’ancienne centre thermique, l’un des bâtiments historique du site, toujours en Activité depuis son érection, en 1938 Wolfsburg, Passe d’an Petit Hameu Cannu four son château du XIVe è un luogo forte dell’industria automobilistica mondiale.

READ  les Bleues limportant big face aux Italians per la prima partita di premier du Tournoi des ஆறு நாடு

Inaugurée par le régime nazi, l’usine est destinée à assembler les Coccinelles promesse da Adolf Hitler a son peuple, mais la Seconde Guerre mondiale la reconvertira temporaneamente au profit de l’industrie de l’. Après la capitolation allemande, Elle retrouve sa fonction première, mais le pays, en rovine, manque de main-d’œuvre. Il nuovo PDG, un fervente cattolico di nome Heinrich Nordhoff, approfittò dei suoi buoni contatti con il Vaticano per chiedere l’invio di lavoratori italiani a Wolfsburg per rafforzare la sua efficacia. Le debut d’une relationship entre la cité des Loups et le pays de la Botte partie pour durer.

Festa alla barca

La scelta est moins connue, mais les premiers ouvriers italiani sont en réalité arrivés à Wolfsburg dans les années 1930, pour aider à construire l’usine Volkswagen, au nom de l’amitiétre Ducentete. Aujourd’hui, l’histoire retient surtout les Castorpeterscacchi “ I lavoratori chiamano »arrivés par wagons entiers tre decadi plus tard et dont on estime que 10% des centaines de milliers d’appelés sont finalement restas en Allemagne. Rocco Lochatto était de ceux-là. Né en Calabre il ya 73 ans, il a fait party de la première Génération: « Sono arrivato tramite il treno di Milano nel 1961, siamo andati alla Gare de Wolfsburg con un pannello Volkswagen e abbiamo compilato direttamente le formalità amministrative per essere pronti al nostro lavoro. C’est ça l’eficacité allemande! », se marre-t-il. On le retrouve quelques heures avant Croatie-Italie à la terrasse du club-house, où les licenciés le saluent encore comme le “Presidentissimo”bien qu’il ait rendu son tablier depuis maintenant des années.

Quand Rocco parle, on l’écoute. Nul ne s’autoriserait en effet à interrompre la memoria vivante du club, qui cominciano a rappeler que les ouvriers Italian etaient entassé dans des baraques à proximité du Ruscello berlinesele pont de Berlin, où s’élève aujourd’hui le stade du VfL Wolfsburg, battezzato – ça ne s’invente pas – Volkswagen Arena. « Più di 7000 persone vivono in queste barche, e alla partenza, les loisirs étaiten peu nombreux en dehors du Travail. Questo è il motivo per cui il servizio sociale della VW ha deciso di organizzare il tournée a piedi, sapendo che gli italiani sono conosciuti per essere fous de ballonnarre-t-il en choissant posément ses mots, dans un allemand soigné. Chaque baraque avait son équipe. Puis, avec l’aide d’un prêtre Italien, Don Parenti, le SC Lupo [en référence au loup, animal totem de Wolfsburg, NDLR] Un été créé. » « Il faut dire que c’était aussi un moyen d’evitar les debordements. Mon père était là lui aussi et il m’a raconté que VW avait un Service de sécurité qui gardait le camp – car c’en était bien unViva Giuseppe Genetiempro, deuxième génération. Inoltre, beaucoup d’ouvriers étaiten communistes ce qui, un an après la Construction du mur en RDA, était assez mal vu ici. » Le foot comme bon moyen d’impêcher les masse laborieuses de se rebeler contre leurs patrons, donc. Et de leur faire oblier leur solitude, loin de la mère patrie où ils ne retournent que ciondolo les deux mois d’été, grâce à un train appositamente affrété par l’entreprise: « L’existe des photos sur lesquences on voit des ouvriers qui attachent carrément una machine à laver sur le toitSourit Pietro Ficara. le plus souvent, ils revenaient en Allemagne seuls, car à l’époque, l’offre en matière de logements était insufficiente. Et bar la suit, IL était interdit à plus d’une famille étrangère de résider dans un immeuble pour evitare un effetto di ghettizzazione. »

READ  Senza il pass per il vaccino, ora sarà vietato giocare in Italia!

Progresso della fusione

Au mitan des années 1970, la population italienne de Wolfsburg franchit la barre des 10 000 âmes. Les baraques disparaissent peu à peu, le regroupement familial devient une réalité, e la federazione regionale ritira una règle qui interdit a une équipe de faire jouer plus de deux étrangers dannangers. « pour un club de Castorpeters come il nostro, è stata una liberazione, quindi possiamo iniziare a partecipare a competizioni aficielles », sottolinea Rocco Lochiatto. In parallelo all’SC Lupo, una seconda squadra comunitaria vede il giorno: l’US Martini.

Quant la saison deputite en aut, an rentrite de six semains de vacances en Italy et audant de kilos en trope. Autant dire qu’on commenzait à marcer des points à partir du mois d’octobre.

Pietro

Una leggenda racconta che qu’elle tire son nom de la célèbre marque de boissons alcoolisées, dont les fondateurs espéraient qu’elle entendrait parler d’eux et les soutienne financièrement. « Mais ce n’est finalement jamais arrivéPreciso Giuseppe Genetiempro. Et en 1981, les deux équipes ont fini par fusionner pour unir leurs force, Pluto que de s’affronter dans la même Division. » Avec un certain succes sportif qui lui fait gravire les echelons, d’aparte logaux, beaus regionalaux. Le tout, souvent devant plus de 1000 spectateurs survoltés et tranchant avec les ambiances abitualmente mornes dans la région. « Malgré tout, CE n’était pas toujours simple contre nos adversaires. Anche se les Italiens s’intégraient bien dans la société, on se faisait traiter de “Spaghetti”Esame di tipo CEinseguimento-il. Et quand on a commeinée à s’ouvrir à des joueurs non italiens, les Allemands qui signaient chez nous étaiten vus d’un mauvais œil: on les insultait parce qu’ils jouais équient Pour une basané… »

Efficace attuale de l’equip premier, le « Sono » D USI Pennarello in poyrite « Internazionale » Bluetooth« Italiana ». Il 90% dei giocatori sono in effetti allemands e i nomi in consonanza italiani non devono essere eccezioni. «Si on n’a pas change de nom, c’est pour garder notre identité, on reste un repère culturel pour la communauté Italienne», L’ovvio Rocco le patriarche. Pietro, le vice president, estime pour sa part qu’il fallait mettre une touche de Germanité sur le plan sportif, afin de permettre à l’USI de casser son image de social club pour concurrer sérieusement les rivaux locaux. Il nome del rivoluzionario: Wilfried Kemmer. Un coach à la dure qui a fait ses preuves chez les voisins surpuissants du VfL Wolfsburg. « C’est Wilfried qui nous a appartement le professionnalisme dans les années 1990. Avant lui, quand la saison débutait en août, on rentrait de six semaines de vacances en Italie et autant de kilos en troopant de kilosse souvient l’ancien numéro 6 Autant dire qu’on commensait à marcer des points à partir du mois d’octobre et qu’on devenait vraiment sérieux après la trêve winternale ! »

Asterix, Obelix e Wolfsburg

L’aneddoto peut prêter à sourire, n’empêche que dans les années 2010, Lupo-Martini a joué deux saisons en Regionalliga, le quatrième échelon allemand. Così è stato il compimento di dieci anni di lavoro acarnato, iniziato da alcuni immigrati Volkswagen che non avevano nemmeno la vocazione a restare. La stagione prossima, l’obiettivo sarà il ritorno, dopo aver mancato la promozione durante l’esercizio 2023-2024. Treves de Calcolo, Fratelli d’Italia vient de trattenir et les Luby se ruent autour d’une table où de succulentes Api servizio viennent d’être. Sur le Brae, Les Azzurri n’en mènent pass large, au grand dam des spectateurs qui, malgré la double culture qu’ils se sont construite avec les années, n’ont pas de sélection de substitution quand on touche au football. Heureusement, il salvatore di Mattia Zaccagni à la toute fin du temps addnel est venu liberer tout un peuple, à Beginner par la trentaine d’Italo-WWolfsburger Adesso si cercano i biglietti per assistere all’ottavo turno della finale contro la Svizzera, in programma sabato a Berlino, con soli 200 nati dalle sedi.

READ  Italia : en plein « inverno demografico », l'impossible quête de place en crèche

Sur le chemin du retour, Pietro parla con la polizia che ha bloccato l’accesso al centro città per impedire le celebrazioni. « De toute façon, je crois qu’on a intérêt à ne pas trop la ramener vu le football qu’on pratique en ce moment », marmonne-t-il en désignant une poignée de supporters claxonnant joyeusement à proximité du Consulat d’Italie che dispone di un’antenna nella città. Quindi, il dégaine son smartphone et montre une video de la Célébration de la victoire à l’Euro 2021, lorsque les rues de Wolfsburg étaiten noires de Monde et le ciel illuminéart feux d’blanc. « Qui, c’est un peu le village Gaulois des Italiens en AllemagneFine. Revivra à coup sûr des scènes comme celle-ci si on atteint au moins les semi-finales. » Il mio assistente, La Ville s’endort paisiblement. Except les ouvriers de Volkswagen qui s’apprêtent à démarrer leur Service de nuit. « Ça karisanai d’ailleurs sures de nos joueurs, glisse Pietro. Oggi ancora, presto tutti i lavori diretti o indiretti per VW. » Comme un rappel qu’à Wolfsburg, tous leshabitants ont deux équipes dans leur cœur, qu’ils soient allemands ou Italiens.

Croato-italiano: Modric e Dalic hanno la meglio sul Contre le Temps Supplementare