Giugno 13, 2024

GExperience

Se sei interessato alle notizie italiane Today e rimani aggiornato su viaggi, cultura, politica, situazione pandemica e tutto il resto, assicurati di seguire Life in Italy

manque de justesse, discipline, mauvaise gestion des temps forts… Les raisons de la débâcle du XV de France contre l'Italie

manque de justesse, discipline, mauvaise gestion des temps forts… Les raisons de la débâcle du XV de France contre l'Italie

I Bleus hanno concesso una triste partita contro l'Italie (13-13), domenica al Lille.

Televisioni francesi – Redazione Sport

Pubblica

Perdere un giorno


Durata della lezione: 4 minuti

Cette fois, ils ont touché le fond. Tenus en échec par l'Italie (13-13), dans un nul aux allures de défaite dimanche 25 février, les Bleus ne sont que l'ombre d'eux-mêmes. Pour la première fois de son histoire, la Francia n'a pas été en mesure de battre la Nazionale sur son terreno dans le Tournoi des Six Nations. Il contrasto con la dimostrazione di tre mois plus tôt lors du Mondial face à ces mêmes Italiens (60-7) est saississant. Retour sur les principales fallisce rispetto all'origine di sette debacle.

    -

Tour 3: Le Résumé de France – Italia (2024)

– ()

Mais où est passé l'allant offensivo ?

“Una proposta è ordinaria.”, a déploré le talonneur Julien Marchand sur France 2. La frilosité attack n'est pas encore une norme, mais devient une costante pour ces Bleus. Dimanche, ils n'ont marqué qu'un seul essai, soit leur pire total contre l'Italie depuis… 1964. Pointée du doigt avant la rencontre, la charnière Maxime Lucu-Matthieu Jaliberté necore. Mais les deux autres Animations testées dans la rencontre (Lucu-Ramos puis Le Garrec-Ramos, certes en infériorite numérique) n'ont pas fait mieux, signe que le mal est plus profond.

Souvent parfaitement huilée durante il primo mandato di Fabien Galthié, la linea di tre quarti è stata disconnessa. Si bien que les rare iniziative derrière, di Matthis Lebel o Damian Penaud, non si tratta di manque de continuité. La dernière contre-attacke vaine de Yoram Moefana (80e), qui a préférence s'isoler sur l'aile jusqu'à être poussé en touche plutôt qu'attendre du soutien, en est une bonne Illustration.

READ  Sei ragazzi ans d'attende Alain La Lune, Une Montagne e Une Basilique

Conclusione di À Ne pas Savoir…

Archi dominatori nella prima azione, di meno territoriale (70%) e nelle Terme di possesso (58%), i Bleus hanno regagné les vestiaires con un écart étrique (10-3). Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé dans les 5 mètres are negative. “Su Reste Quasi 10 Minuti Proche de Lure Ligne Sans Scorer”, a pesté Esteban Abadie en zone miste. I Bleus, piuttosto dominatori davanti, hanno mancato crudelmente la precisione nelle zone di marca e hanno perso, in totale, 19 palloni.

Malgré une production globale à revoir, les Français avaient au moins su concrétiser leurs rares temps forts en Ecosse deux semaines plus tôt. Ils se sont cette fois entêtés à imporre un fisico défi à des Italiens plus robustes qu'escompté. In diverse riprese, les Bleus ont préférence aller en touche sur des pénalités. “On'a peut-être pas fait le bon dosaggio entre prendre les points ou insist”, una ricognizione di Charles Ollivon durante una conferenza stampa. En terminant avec 13 petits points marqués (pire total de l'ère Galthié égalé), les Français understandingrent longtemps ce péché d'orgueil.

Un coup dans la det comme une ballet dans le pite

Avec le carton rouge de Jonathan Danty (40e), les Bleus ont encore joué une mi-temps à 14. Le centre a été exclu pour un contact tête contre tête, une erreur de plaquage semblable àem Conland de Paul. Dans les deux cas, les Français n'ont pas fait l'effort de se bisser. “Parfois, ça ne se joue pas à Grand-chose, riferisce Fabien Galthié. Circa ne nous sourit pas et ça nous coûte cher.” Au vu des deux visages radicalmente différences, cette infériorite numérique a été préjudicable aux Français. Derrière cette faute évitable, rejaillit la sempiternelle mancato de l'indisciplina. Les Bleus ont été Sanctionnés 12 fois, dont deux dans les dernières minuti.

READ  Pour Premiere Arrivo a Melonie Jou l'Apaisment, Bruxelles

La gestion de la rencontre à 14 contre 15 a, elle aussi, interrogé. “Le match nous a file entre les mains”, una ricognizione Gaël Fickou. I francesi hanno logicamente ceduto il pallone agli italiani e hanno Plutôt bien contenere le loro offensive. Mais leur jeu au pied quelconque et peu fréquent (20 coups de pied sur l'ensemble du match) les a empêchés de cantonner la Nazionale dans son camp. À ce jeu, la sortie précoce de Matthieu Jalibert et le Sostituzione de Matthis Lebel à l'arrière, pas uno spécialiste de l'occupation au pied, a pesé lourd.

Des leader, quells leader?

L'essai égaliseteur d'Ange Capuozzo (71e) a logiquement galvanisé les Italiens. Et les Français? Les mains sur la tête, le aware dans le vide, ils ont au contraire paru médusés. L'esprit de révolte pour renverser des situazioni delicate, comme en Ecosse deux semaines plus tôt, était déjà loin. Ils ont au contraire plongé et frisé la correctionnelle, la pénalité de la gagne de Paolo Garbisi ayant heurté le poteau (80e).

Amputé d'une palanquée de cadres (dont Anthony Jelonch, Grégory Alldritt, Antoine Dupont et Romain Ntamack), il XV de France ne disposait plus de Grand monde pour remobiliser les troupes. Le sursaut mené par Julien Marchand et Romain Taofifenua a été éteint par d'énièmes fautes de main. De Manier Generale, Le Banque Quasi-mente Vitae des Laws 50e min – seul Abadie est entré plus tard (66e) – n'a pas eu l'impact espéré sur la durée. Dominante sur la bleupart des Impacts et en melee, le bag français evita-il pesoin d'tre remodel c tot ?

READ  சில்லி, இத்தாலி… Che ripaga in caso di squalifica di l'Equateur?