Febbraio 21, 2024

GExperience

Se sei interessato alle notizie italiane Today e rimani aggiornato su viaggi, cultura, politica, situazione pandemica e tutto il resto, assicurati di seguire Life in Italy

Ils viennent d’Inde, du Canada et d’Italie, et sont tombé amoureux du Tréport

Ils viennent d’Inde, du Canada et d’Italie, et sont tombé amoureux du Tréport

Voir mon actu

Prabti est arrivée au Tréport (Seine-Maritime) il 26 settembre 2023, per une 2e année en France comme Assistente d’Inghilterra. Dopo un anno a Mulhouse (Alto Reno), Elle lo ha fatto UNApprezzatore la Normandia La mer et son clima plouvieux qui louis rappel l’Ind.

Perché hai deciso di venire in Francia?

Probati Vias: Les Langues en Interessante Beaucoup. In Inde, Ho imparato il francese all’Alliance française de Bombay e i miei professori mi hanno parlato del programma a cui ho partecipato quest’anno. Ça permet d’ameliorion son français et d’apprendre aussi beaucoup d’autres chooses.

Je suis d’abord allée l’année dernière à Mulhouse, ciondolo 8 mesi. C’était une bonne exérience, j’ai été acquielée dans una famille qui était ravie de me montrer des Choses. J’en ai appris beaucoup sur la culture française, les tradizioni, les fêtes religieuses. Molto interessato.

Est-ce toi qui a choisi Le Tréport pour le séjour de cette année?

Pas precisamente Le Tréport, mais j’ai choisi la regione Normandie. Voglio venirci perché ho detto che tutto è bello, come a Bombay. Et même si chez moi en Inde il n’y a pas vraiment d’hiver, j’aime bien aussi le froid. J’ai adore voir la neige à Mulhouse.

Que pensis-tu de notre regione?

Le premier jour, quand je suis arrivée, on m’a prévenu que c’était une petite ville, qu’il n’y avait pas beaucoup de gens et que pour faire ses course par example, CE n’était pas facili. Puis boir ma premiere sorti, je suis allée jusqua funiculaire, avec la view sur la mer et je me suis did que c’etide parfait! Bombay è una tres grande ville, o les gens bougent daut le temps et je crois que javois pesoin de paix. Et d’ailleurs, quand je suis allée visiter Paris, j’étais ravie de revenir ici, j’adore déjà Le Tréport.

Quelle est da mission ici?

Intervisto in una quindicina di lezioni, al liceo e al college, per il corso d’inglese. Les horaires sont assez variable parce qu’au lycée, les élèves ont des périodes de stage, mais ça awarene à peu près 12 heures par semaine. Les élèves pour, c’est intéressant de pouvoir parler anglais et je leur parle aussi de mon pays. Pur le moment, je les sens en beau dimites, ils et peur de faire des error. J’essaie de les rendre moins timides, perché per apprendere una lingua, il faut la parler. Fayre des Erriers, cimitero di Che N’est Pass.

Connais-tu d’autres langues que le français?

À la maison, dans ma famille, nous parlons Gujarati, une langue parlée dans le Nord de l’Inde, la regione d’origine dei miei genitori. All’école, mes cours étaiten en anglais et dans la rue à Bombay, les gens Parlent Hindi ou anglais. J’adore les langues et je Begin aussi à apprendre l’espagnol et l’allemand. Et pour mieux apprendre una langue, je crois que c’est important de le faire dans uncontexte social. Ha scelto C’est ce que je fais ici et j’apprends aussi beaucoup d’autres que la langue. J’aime beaucoup Cuisiner e j’aime la Cuisine française, in particolare le fromage. J’ai découvert la tartiflette recement e j’ai adore.

READ  Selezionata Ange Capuozzo di Grenoble con l'Italia pronta per il 6 Nazioni
Video: Moment Sir Act di NC
Sydney Hansen lavora all’école LDM du Tréport (Seine-Maritime) dalla fine del mese di settembre 2023. ©Lucas Farcy

Pour la première fois, l’école primaire LDM (Ledré-Delmet-Moreau) riceve une Assistant de langue, qui va restor in attesa di 7 mois au Tréport. Sydnet Hansen, 24 anni, è l’originale di Edmonton, una grande città anglofona dell’ovest del Canada.

Prima della toussaint d’leves de ce1 de la class de Mme Tourrel, Sydney presente aux enfants différences crayons de couleur. Il gruppo indossa il colore del pastello in inglese e la giovane assistente canadese les félicite, Elle aussi en anglais, in lingua materna.

«C’est una première à l”Scuola LDM d’accueillir une Assistant de langue » se réjoyt le directeur Stéphane Cavelier. L’école benefite là d’un Il programma è accademico, après avoir déposé un dossier l’année dernière. « Avec l’aide de la mairie, nous avons pu trouver un logement pour Sydney, qui intervient 12 h par semaine. Elle viant assister les professors dans les classi, de la grande sezione de maternelle a cm 2 ».

Sydney esclude che il suo soggiorno al Treport sia iscritto «in un Grande Processo». Ho insegnato ai duchi d’Anse, ma sapevo che non volevo continuare l’enseignement sans vivre une aventure à l’étranger. Ho quindi scelto di venire in una piccola città, perché lo desidero pratiquer la langue o max. En allant à Paris, j’aurais eu moins de possibilité de parler français: quand je vais là-bas, beaucoup de personnes qui entendent mon accent se metten à me parler anglais. Et poiché je viens d’une ville de plus d’un milione di abitanti, ça fait une experience différence d’être Ici ».

« Je croise déjà des gens que je connais »

Nonostante questi cambiamenti siano importanti, Sydney s’est vite sentie à l’aise dans la cité portuaire, in particolare grazie all’équipe enseignante de l’école LDM. « Je Begin déjà à croiser des gens que je connais quand je me promène, y compris les enfants, c’est agréable d’être dans una petite ville. In più, j’adore marcher et ici c’est vraiment facile, surtout que les paysages, les falaises, la mer, c’est beau. CIRCUITO INTEGRATO, Je peux marcher partout alors qu’au Canada, c’est indispensabili d’avoir une Voiture ».

Con i suoi interventi in classe, Sydney scopre anche una nuova façon d’enseigner: « l’enseignement en Europe est très différent et ça me donne des idées sur comment mieux enseigneger. Au Canada, on met beaucoup de mouvement dans les Classes, on se lève et on bouge pour apprendre et il me semble que c’est important. J’essaie d’integrate ça dans mes leçons ici. Nelle scuole canadesi gli elfi sono molto divertenti e consideriamo che sia molto importante. Mais je realizzare che parfois, il faut aussi se concentre pour travailler. Il faut réussir à trouver un équilibre entre les deux metodi ».

READ  EuroVolley Ladies 2023 - LIVE - Les résults - La Francia affronta l'Italia nel quarto di finale - Informazioni sportive - Sci

Les enfants tréportais sont par ailleurs curieux de mieux connaître le Canada: «C’est loin et ça les ouvre à d’autres perspectives. La neige les interesses beaucoup, ils ont du mal à me croire quand je leur explique qu’à -40°C, on continue d’aller à l’école ».

La jeune Assistant d’anglais de 24 ans profite par ailleurs d’avoir traversé l’océan Atlantique pour visiter d’autres Régions d’Europe. Une scoperta del vecchio continente Dont elle devrite giarrettiera de Nombreux souvenirs, avec com point d’anchorage les cotes de la manche et la ville du treport.

Nicola Floro è un italiano.  Il enseigne l'anglais au lycée du Tréport, après avoir découvert la Normandie en tant qu'assistant de langue.
Nicola Floro è un italiano. Il enseigne l’anglais au lycée du Tréport (Seine-Maritime), après avoir découvert la Normandie en tant qu’assistant de langue. ©Lucas Farsi

Nicola Floro, Professore d’Anglese a lycée professional le hurle-went du treport, a decouvert la normandie en 2010, en dant qua’assistante d’italien a dieppe. Une ville Dans Lockwelle il A Final Choisy Ts Installer.

Quand il atterri à Dieppe pour la première fois en 2010, Nicola Floro n’aurait jamais imaginé qu’il y vivrait encore 13 ans plus tard. Eppure, c’est bien dans la cité portuaire que cet Italien a décroché son premier travail d’enseignant, puis qu’il ya eu ses deux enfants, Alessandro nel 2016 et Andrea nel 2020.

Una vita tra Dieppe et le Liceo professionale le Hurle-Vent du Tréport qui est liée à un enchaînement de hasards et à un désir au départ: celui de Voyager et d’apprendre les langues.

«Je faisais mes études à Bari [N.D.L.R. : dans le sud-est de l’Italie], in langue et littérature étrangère. Nel 5° anno, possiamo partire dall’estero, grazie a un programma di assistenza in lingue. J’ai choisi la France en postulant aux academies de Rouen, Strasburgo et Bordeaux, perché qu’il y avait des aéroports qui permettaient de revenir chez moi », sourit le Professore d’Anglesprovare che son attachement à la région des Pouilles a toujours été fort.

Visita à Dieppe en aprile 2010, Nicola a eu droit à «la Grande découverte, à tous les niveaux: vie, culture, Language. Tu découvres que ce que tu apprends en cours, c’est bien, mais que quand tu te retrouvé entouré de Français, il faut s’accrocher! Au debut, il y avait énormément d’expressions que je ne comprenais pas » raconte-t-il dans un français impeccable, teinté d’un accent italiano.

Medaglia ces 8 mois, Mariella, la compagne de Nicola, Italienne elle-aussi, vit la même experience à Guéret (Creuse), puis Brives (Indre). Après cette experience dans les lycées français, le Couple retourne en Italie en 2011, « avec les larmes aux yeux, parce que c’était une super experience ».

READ  Il Kazakistan ha approfittato del pareggio Italia-Slovenia

Una settimana di vacanze trasformata in 10 anni da vita

Nel settembre dello stesso anno, Nicola e Mariella decidono di trascorrere una settimana di vacanza a Dieppe per assistere al Festival dei cervi volanti Attira un Beaucoup Non farlo a parlay. Nicola apprende alors une nouvelle, banale au premier abord, mais qui va changer sa vie: «à Dieppe, j’ai recroisé la prof référente ciondolo mon année d’assistanat. Elle m’a annuncio che l’assistente qu’ils avaient pour la nouvelle année avait demissionné et qu’une place était donc disponible ». Nicola et Mariella, Qui Devendra Sa Femmi N 2015, Returnant N Italia Pour fair leers packages e revenant en france une semain plus tart. « J’ai alors passé une deuxième année en tant qu’assistant et j’ai réalisé combien j’aimais enseigneur. Au départ, j’avais plutôt pour idée de devenir traducteur ».

À la fin de cette deuxième année à Dieppe, Nicola dépose un dossier pour devenir professeur contractuel en anglais ou en français, en précisant qu’il est natif d’Italie. « On m’a appélé en septembre et j’ai Begin à enseigner l’anglais ici au Tréport, en 2012 ». Dopo questa data, il professore ha superato il concorso d’insegnamento e poi ha lavorato a Evreux (Eure) per un anno, prima di ritornare al liceo Hurle-Vent. Très implicante dans la vie de l’établissement, il s’est notably invest dans le ProgrammaErasmusqui permette ai licei di partecipare a quelle settimane all’estero.

Il piacere di condividere la cultura

«Les élèves qui partent, je leur dis toujours qu’ils auront un coup de blues, quelques jours après leur arrivée. Je sais ce que c’est, je suis passé par là. Mais il faut trouver la force d’aller au-delà de ça, d’expérimenter des Choses. C’est nouveau et cette fois, c’est ta vie, ce ne sont plus les bouquins».

13 anni dopo il suo arrivo, Nicola estime toujours être dans la démarche de «profiter de la vie à la française». E per i nuovi assistenti della lingua, il consiglio sempre di «prendere il piacere di farlo» Partecipazione alla cultura formale, de s’ouvrir aux jeunes qui n’ont pas cette conception de vouloir partir. Une langue étrangère, ce n’est pas toujours quelque qui est tangibile et quand on parle con un étranger, on le comprend ».

Et Pur Nicola, ce qui aurait dû n’être qu’une experience à l’étranger a finalement transformés sa vie, qu’il passe nowreux entre la France, pendente l’année scolaire, et l’Italie durant les véactésd les’ , sa femme étant elle aussi diviene enseignante.

Scopri tutta l’attualità delle tue città e dei tuoi media preferiti iscrivendoti a Mon Actu.