Febbraio 3, 2023

GExperience

Se sei interessato alle notizie italiane Today e rimani aggiornato su viaggi, cultura, politica, situazione pandemica e tutto il resto, assicurati di seguire Life in Italy

Senza la Russia, l’Algeria e l’Italia vogliono rafforzare la loro cooperazione energetica

Produzione:

Sortir de sa dependence au gaz russe, l’Italia a convenu, lundi, de rinforzare la cooperazione energetica con Alger à la questione di un entretien entre la cheffe du gouvernement Giorgia Melonigue et Sonédelou.

La chef du gouvernement italiana Giorgia Meloni a convenu de rinforzar la cooperazione nel dominio degli idrocarburi con l’Algérie lors d’un entretien lundi 23 janvier con il presidente Abdelmadjid Tebboune, che stima che l’Italia possa diventare “un hub energetico per l’Europa”.

“Face à la Grande crise énergétique que traverse notably l’Europe, l’Algérie pourrait devenir un leader de la production, certes africaine mais probabilité mondiale l’Europe”, ha dichiarato Giorgia Meloni lors d’un point de presse conjoint avec Abdelmadjid Tebboune à Alger à l’issue de leur entretien.

Le président algérien a de son côté précisé qu’un accord avait été signé pour “l’étude et la realizzazione d’un gazoduc (composé de plusieurs éléments) qui Transportera à, lfois’géle de l’électrique”. Secondo lui “ce projet fera de l’Italie un hub énergétique pour l’Europe”.

>> À lire aussi : “Fourniture de gaz à l’Europe : Algérie, Qatar et Iran potreint-ils remplacer la Russie ?”

L’Italia, “Un hub energetico per l’Europa”

Il répondait à una domanda d’un giornalista sur la relance du GALSI (Gazoduc Algérie – Sardaigne – Italie), qui devait être mis en service en 2014 pour transporter du gas et qui n’a pas été réalisé.

Avant l’invasion de l’Ukraine, l’Italie import 95 % du gaz qu’elle consomait, dont environ 40 % provenaient de Russie. Pour réduire cette dépendance, Rome se tourne de plus en plus vers l’Algérie, historiquement son deuxième plus Grand fornisseur.

READ  Saint Alban. Francia-Italia: Memoir d'An Armistice

Il presidente algerino ha ricordato che “gli scambi commerciali tra i due Paesi hanno raggiunto i 16 miliardi di dollari nel 2022 e raggiungeranno gli 8 miliardi nel 2021”.

Cette augmentation est princiment lieu et différents accordi en juillet bar le praetesseur de Giorgia Meloni, Mario Draghi, Avec Abdelmadjid Debon affine que l’Algerie fornisse plus d’Hydrocarbersta.

Parmi questi accordi, figurava un grosso contratto di partage de production pétrolière et gazière d’un montant de quatre miliardi di dollari tra l’Algérie e le imprese del settore energetico, non versare in italit l’oggetto ‘Italia delle consegne astute.

Eni, presente in Algeria dal 1981, gestisce il gigante algerino di idrocarburi Sonatrach e il gasdotto TransMed che collega il Paese all’Italia, passando per la Tunisia.

L’Algérie è il primo esportatore africano di gas naturale e 7e Lunedi. Avant l’invasion russe de l’Ukraine, l’Algérie fournissait environ 11 % du gaz consommé en Europe, contre 4 % pour la Russie.

Plussiers Pays Europens Searchant A Reduire Leur Dependance Des Livreisons Russes Say Sond Tournes Vers L’Algerie.

Con l’AFP