Gennaio 29, 2023

GExperience

Se sei interessato alle notizie italiane Today e rimani aggiornato su viaggi, cultura, politica, situazione pandemica e tutto il resto, assicurati di seguire Life in Italy

Italia: Poor Son President, En Mater de Communication, «La Ligue à la NBA Com Model»

Il presidente del campionato italiano, Umberto Gandini, ha rilasciato un’intervista a Malpensa 24 in cui si è detto molto soddisfatto della Serie A in termini di competizione sportiva e diversivo.

Son Commentatore Sur le Champion 2022-2023 :

« C’est toujours un Championship très compétitif, je dirais même plus competiif que l’an dernier. Ce qui est bien, c’est que les 16 équipes, malgré les écarts économiques qui se creusent, donnent vie à des matchs point à point et les aménent même jusqu’aux prolongations. La competizione del campionato è in croissance e lo spettacolo in profitto. »

La gazzetta dello sport estime que le Championship sert avant tout d’entrainment aux deux équipes d’Euroleague. Risposta di Umberto Gandini:

« Je ne suis absolument pas d’accord avec cette these. Les équipes de l’Euroleague ont des rosters très longs et font souvent reposer leurs meilleurs joueurs en Italie qui, per definizione, ne peuvent donc pas s’entraîner pour la meilleure competition continentale. Milan et la Virtus peuvent faire tourner et choisir les joueurs in funzione delle circostanze. Questo non è vero. La LBA ne s’est jamais terminée avec une équipe invaincue, attualmente c’est la Virtus Bologna qui devra nouvelles faire à un calendrier plus Complequé. Et en tout cas, dimanche à Varèse, elle a dû tout mettre en œuvre pour s’imposer. La compressione della classificazione, même face à des écarts budgetary évidents, est le miroir de la compétitivité. »

Par ailleurs, il presidente s’est clair à propos de la comunicazione de sa league:

«La ligue de basket investiture dans la communication dans le sense de l’Annie ternier. Il nostro obiettivo è aumentare il numero di utenti e produrre molti contenuti su più piattaforme, prendendo come modello l’NBA. È più facile unire le persone a distanza per intercettare un pubblico che non può fare il bis nell’occasione per apprezzare il campionato italiano. C’est pourquoi nous allons au-delà de la party compétitive de notre sport, les dunks, les contres et les tirs à 3-points. Noussayons de proponer des histoires de club et de personalities qui soient captivating pour le Grand public et qui puissens successivamente les trascinainer en Personne dans les arenas »

Lire aussi… (et ce ne sont PAS des pubs)

READ  L'Italie veut priver l'OL d'un renfort colossal