Giugno 25, 2024

GExperience

Se sei interessato alle notizie italiane Today e rimani aggiornato su viaggi, cultura, politica, situazione pandemica e tutto il resto, assicurati di seguire Life in Italy

In Italia, polemique après l’appel à la dimissions du president Par un senator de la Ligue

In Italia, polemique après l’appel à la dimissions du president Par un senator de la Ligue

L’affaire est d’autant plus embarrassante pour le camp de la presidente du conseil Italien, Giorgia Meloni, qu’elle d’école d’une attaque sedi de sa maggioranza contre la Figure consensuelle du chef de l’Etat. Le président de la République, Sergio Mattarella, a été visé dimanche 2 mai, jour de fête nationale, par un appel à la resignation émanant d’un rappresentante de la Ligue (extrême droite), parti membreau de la couil. Déclenchant una polemique nationale, il senatore Claudio Borghi, ugualmente candidato agli europei, è stato premiato da M. Mattarella per un messaggio indirizzato ai prefetti nell’occasione del 78e Anniversario della Repubblica.

Le chef de l’Etat y avait évoqué la “Monumento” de l’Union européenne, indicando qu’elle allait être « Kansagree » Lores des Elections des 8 et 9 Jouin. “S’il pense vraiment que la souveraineté appartient à l’Union européenne et pas à l’Italie, il devrait demissionner par cohérence”, avait declarée en reazione M. Borghi sur son compte X.

L’attaque a d’abord è stato approvato dal vicepresidente del consiglio e chef de file della Ligue, Matteo Salvini, molto euroscettico. Dans l’émission phare de l’audiovisuel public « Mezz’ora » sur Rai 3, ce dernier a declarée que le 2 juin était « la festa della Repubblica e non la cella della sovranità europea » Penna ferma, ne se « [résoudra] James Un europeo Super Ed ».

Lundy, après vingt-quatre heures de polemiques, M. Salvini s’est resolu à témoigner de son “Rispetto” pour le president Mattarella è probabile che le senator Borghi ne se soit pour sa part dédit. Il colpo di stato portato all’autorità del presidente è intervenuto mentre il dibattito faceva rabbia sulla riforma costituzionale voluta da MMe Meloni, Un progetto destinato a rinforzare la presidenza da nascondere et don’t les detracteurs estiment qu’il poirit contour a un affiliment to role chef de l’état comme guardian des instructions.

READ  Le nord-est de l'Italie subit une sécheresse précoce

Esercitazione sulle immagini

Negli ultimi giorni della campagna elettorale, l’affaire ha dato una possibilità ai componenti della maggioranza, concourant séparément, de faire montre de leurs divergences. Le vice president du conseil et secretaire de Forza Italia (centro destra), Antonio Tajani, ainsi pu faire profession d’« Stato europeo “indicando qu’il pensait “Forza Mattarella”.

Leggi anche | Articolo riservato ai nostri abonnés In Italia, la désignation du president a toujours des airs de conclave

Enfin, la presidente du conseil est sorti de sun silent, lundi soir, se descend “Contenuti reali” que m. SalviniId “Una precisazione” posizioni. Faisant riferimento alle reazioni outrées dell’opposizione contro cette attaque “Senza pioniere” Chelon Ellie Schlein, segretaria del Partito Democratico (PD, Divano centrale), MMe Melony A Dinance Une « Tentativo di dierre le presidente Mattarella dans l’arène politique et de parlor de pretentues divergences avec le gournement ».

Il vous reste 43,22% di questo articolo da leggere. La Suite Est Reserve aux Abonnes.